Limits...
[Nephrocalcinosis complicating miliary tuberculosis in an infant].

El Maghraoui J, Souilmi FZ, Hbibi M, Houssaini TS, Hida M - Pan Afr Med J (2015)

View Article: PubMed Central - PubMed

Affiliation: Service de Néphrologie, CHU Hassan II, Fès, Maroc.

ABSTRACT

La néphrocalcinose se définit par la présence anormale dans le parenchyme rénal de dépôts calciques pouvant résulter de différentes affections. Nous rapportons le cas d'un nourrisson de 7 mois chez qui nous avons diagnostiqué une hypercalcémie compliquée par une néphrocalcinose secondaire à une tuberculose miliaire aggravée par l'intoxication à la vitamine D améliorée sous hyperhydratation, furosémide et glucocorticoïdes. A travers ce travail, nous insistons sur l'intérêt de la recherche d'une hypercalcémie devant toute infection tuberculeuse, de la prise en charge rapide et adaptée sans oublié d'interrompre la supplémentation en vitamine D.

No MeSH data available.


Radiographie thoracique objectivant des micronodules diffuse sur les deux champs pulmonaires évocateurs d'une miliaire tuberculeuse au cours de la première hospitalization
© Copyright Policy - open-access
Related In: Results  -  Collection

License
getmorefigures.php?uid=PMC4537910&req=5

Figure 0001: Radiographie thoracique objectivant des micronodules diffuse sur les deux champs pulmonaires évocateurs d'une miliaire tuberculeuse au cours de la première hospitalization

Mentions: Il s'agit d'un nourrisson de 7 mois, ayant une notion de contage tuberculeux (la maman et la grand-mère) et chez qui nous avons diagnostiqué une miliaire tuberculeuse avec localisation neuroméningée. Suite à une symptomatologie faite de fièvre prolongée, le nourrisson a été hospitalisé le 25/07/2014 (première hospitalisation) au service de pédiatrie, l'interrogatoire a objectivé une notion de somnolence, fixité de regard sueurs et refus de téter. L'examen clinique du nourrisson a objectivé une fièvre à 40°C, hypotonie, hémiparésie gauche avec absence de poursuite oculaire, une hépatomégalie (flèche hépatique = 7 cm), et une splénomégalie. Le tout évoluant dans un contexte d'altération de l’état général. Une ponction lombaire réalisée a objectivé (glucorachie: 0,54g/l, protéinorachie: 0,43g/l, culture: bacilles de Koch). Une radiographie thoracique réalisée a objectivé des micronodules diffus sur les deux champs pulmonaires évocateurs d'une miliaire tuberculeuse (Figure 1). La tomodensitométrie (TDM) cérébrale a objectivé une localisation neuroméningée de la tuberculose (Figure 2). L’échographie rénale au cours de cette hospitalisation n'a pas objectivé une néphrocalcinose (Figure 3 et Figure 4). Le nourrisson était traité par le protocole RHZE pendant deux mois, et RH seul durant sept mois: Rifampicine 150mg (1/2cp par jour), Isoniazide 50mg (3/4cp par jour), Pyrazinamide 400mg (1/2cp par jour), Ethambutol 400mg (1/4cp par jour). L’évolution clinique a été bonne: nourrisson conscient, hypotonique, réactif, fontanelle antérieure normo tendue, tète bien, mais avec une persistance de l'hémiparésie gauche et stable sur le plan hémodynamique et respiratoire.


[Nephrocalcinosis complicating miliary tuberculosis in an infant].

El Maghraoui J, Souilmi FZ, Hbibi M, Houssaini TS, Hida M - Pan Afr Med J (2015)

Radiographie thoracique objectivant des micronodules diffuse sur les deux champs pulmonaires évocateurs d'une miliaire tuberculeuse au cours de la première hospitalization
© Copyright Policy - open-access
Related In: Results  -  Collection

License
Show All Figures
getmorefigures.php?uid=PMC4537910&req=5

Figure 0001: Radiographie thoracique objectivant des micronodules diffuse sur les deux champs pulmonaires évocateurs d'une miliaire tuberculeuse au cours de la première hospitalization
Mentions: Il s'agit d'un nourrisson de 7 mois, ayant une notion de contage tuberculeux (la maman et la grand-mère) et chez qui nous avons diagnostiqué une miliaire tuberculeuse avec localisation neuroméningée. Suite à une symptomatologie faite de fièvre prolongée, le nourrisson a été hospitalisé le 25/07/2014 (première hospitalisation) au service de pédiatrie, l'interrogatoire a objectivé une notion de somnolence, fixité de regard sueurs et refus de téter. L'examen clinique du nourrisson a objectivé une fièvre à 40°C, hypotonie, hémiparésie gauche avec absence de poursuite oculaire, une hépatomégalie (flèche hépatique = 7 cm), et une splénomégalie. Le tout évoluant dans un contexte d'altération de l’état général. Une ponction lombaire réalisée a objectivé (glucorachie: 0,54g/l, protéinorachie: 0,43g/l, culture: bacilles de Koch). Une radiographie thoracique réalisée a objectivé des micronodules diffus sur les deux champs pulmonaires évocateurs d'une miliaire tuberculeuse (Figure 1). La tomodensitométrie (TDM) cérébrale a objectivé une localisation neuroméningée de la tuberculose (Figure 2). L’échographie rénale au cours de cette hospitalisation n'a pas objectivé une néphrocalcinose (Figure 3 et Figure 4). Le nourrisson était traité par le protocole RHZE pendant deux mois, et RH seul durant sept mois: Rifampicine 150mg (1/2cp par jour), Isoniazide 50mg (3/4cp par jour), Pyrazinamide 400mg (1/2cp par jour), Ethambutol 400mg (1/4cp par jour). L’évolution clinique a été bonne: nourrisson conscient, hypotonique, réactif, fontanelle antérieure normo tendue, tète bien, mais avec une persistance de l'hémiparésie gauche et stable sur le plan hémodynamique et respiratoire.

View Article: PubMed Central - PubMed

Affiliation: Service de Néphrologie, CHU Hassan II, Fès, Maroc.

ABSTRACT

La néphrocalcinose se définit par la présence anormale dans le parenchyme rénal de dépôts calciques pouvant résulter de différentes affections. Nous rapportons le cas d'un nourrisson de 7 mois chez qui nous avons diagnostiqué une hypercalcémie compliquée par une néphrocalcinose secondaire à une tuberculose miliaire aggravée par l'intoxication à la vitamine D améliorée sous hyperhydratation, furosémide et glucocorticoïdes. A travers ce travail, nous insistons sur l'intérêt de la recherche d'une hypercalcémie devant toute infection tuberculeuse, de la prise en charge rapide et adaptée sans oublié d'interrompre la supplémentation en vitamine D.

No MeSH data available.