Limits...
[Cervical burns sequelae: epidemiological, clinical and therapeutic aspects in Morocco].

Rafik A, Chabak H, Diouri M, Bahechar N, Chlihi A - Pan Afr Med J (2015)

View Article: PubMed Central - PubMed

Affiliation: Centre National des Brûlés et de Chirurgie Plastique, Casablanca, Maroc.

ABSTRACT

Les séquelles de brûlures cervicales représentent une entité fréquente des séquelles de brûlure, elles affectent la fonction, l'esthétique et l’état psychologique des patients et peuvent être de traitement difficile. Il s'agit d'une étude rétrospective étalée sur 5 ans de Mars 2009 au Octobre2014, réalisée au centre national des brûlés et de chirurgie plastique au CHU Ibn Rochd Casablanca. Nous avons analysé les caractéristiques épidémiologiqueset cliniques ainsi que les indications et les résultats thérapeutiques chez 300 patients présentant des rétractions cervicales post-brûlure, suivis dans notre formation. Les jeunes femmes étaient le plus souvent touchées (56%). la brûlure thermique par flamme de butane dans le cadre d'accident domestique était l’étiologie la plus fréquente (91%).75% des patients ont été pris en charge dans un délai de 18 mois après avoir présenté une incapacité fonctionnelle. Les brides cervicales modérées et sévères sont les plus fréquentes et représentent respectivement 60% et 16% des cas. Le traitement chirurgical a fait appel aux greffes cutanées dans 67%des cas, aux plasties locales dans 24%des cas et aux lambeaux dans 24% des cas, les résultats sont jugés bons dans 75%des cas et moyens dans 18% des cas, tandis que les cas restants (7%) ont nécessité une reprise chirurgicale. Le traitement des brides cervicales doit être associé à un programme de rééducation adapté, afin d'assurer la pérennité des résultats fonctionnels et esthétiques.

No MeSH data available.


Le délai entre la consultation et l'apparition des séquelles de brûlures cervicales
© Copyright Policy - open-access
Related In: Results  -  Collection

License
getmorefigures.php?uid=PMC4524925&req=5

Figure 0002: Le délai entre la consultation et l'apparition des séquelles de brûlures cervicales

Mentions: La population jeune reste la plus touchée avec une légère prédominance féminine de 56%. Les accidents domestiques viennent au premier rang dans 87% des cas et occasionnent une Brûlure thermique dans 91% des cas (Figure 1). Le délai de consultation et de prise en charge reste variable et relativement long (Figure 2). Les lésions cervicales rencontrées se répartissent selon la classification d'Achauer [3] (Tableau 1). Les formes historiques de symphyse sterno- mentonnière sont devenues rares dans notre contexte. Elles étaient rencontrées dans Quinze cas ayant échappé à notre prise en charge initiale et ayant consulté à un stade séquellaire avancée (Figure 3). Nos indications chirurgicales se dégageaient essentiellement de la topographie des brides rétractiles et des pertes de substances consécutives à l'excision des placards cicatriciels. Le traitement conventionnel, les greffes cutanées secondaires ainsi que la physiothérapie sont les piliers majeurs de notre prise en charge initiale et de notre volet thérapeutique préventif, Le traitement chirurgical s'est avéré délicat du fait du risque élevé d'intubation difficile, Parmi les 300 patients 18% ont été d'intubation difficile. Le traitement chirurgical a fait appel essentiellement aux procèdes résumés dans la Figure 4. Les procédés de transferts libres n'ont pas été utilisés dans cette série.


[Cervical burns sequelae: epidemiological, clinical and therapeutic aspects in Morocco].

Rafik A, Chabak H, Diouri M, Bahechar N, Chlihi A - Pan Afr Med J (2015)

Le délai entre la consultation et l'apparition des séquelles de brûlures cervicales
© Copyright Policy - open-access
Related In: Results  -  Collection

License
Show All Figures
getmorefigures.php?uid=PMC4524925&req=5

Figure 0002: Le délai entre la consultation et l'apparition des séquelles de brûlures cervicales
Mentions: La population jeune reste la plus touchée avec une légère prédominance féminine de 56%. Les accidents domestiques viennent au premier rang dans 87% des cas et occasionnent une Brûlure thermique dans 91% des cas (Figure 1). Le délai de consultation et de prise en charge reste variable et relativement long (Figure 2). Les lésions cervicales rencontrées se répartissent selon la classification d'Achauer [3] (Tableau 1). Les formes historiques de symphyse sterno- mentonnière sont devenues rares dans notre contexte. Elles étaient rencontrées dans Quinze cas ayant échappé à notre prise en charge initiale et ayant consulté à un stade séquellaire avancée (Figure 3). Nos indications chirurgicales se dégageaient essentiellement de la topographie des brides rétractiles et des pertes de substances consécutives à l'excision des placards cicatriciels. Le traitement conventionnel, les greffes cutanées secondaires ainsi que la physiothérapie sont les piliers majeurs de notre prise en charge initiale et de notre volet thérapeutique préventif, Le traitement chirurgical s'est avéré délicat du fait du risque élevé d'intubation difficile, Parmi les 300 patients 18% ont été d'intubation difficile. Le traitement chirurgical a fait appel essentiellement aux procèdes résumés dans la Figure 4. Les procédés de transferts libres n'ont pas été utilisés dans cette série.

View Article: PubMed Central - PubMed

Affiliation: Centre National des Brûlés et de Chirurgie Plastique, Casablanca, Maroc.

ABSTRACT

Les séquelles de brûlures cervicales représentent une entité fréquente des séquelles de brûlure, elles affectent la fonction, l'esthétique et l’état psychologique des patients et peuvent être de traitement difficile. Il s'agit d'une étude rétrospective étalée sur 5 ans de Mars 2009 au Octobre2014, réalisée au centre national des brûlés et de chirurgie plastique au CHU Ibn Rochd Casablanca. Nous avons analysé les caractéristiques épidémiologiqueset cliniques ainsi que les indications et les résultats thérapeutiques chez 300 patients présentant des rétractions cervicales post-brûlure, suivis dans notre formation. Les jeunes femmes étaient le plus souvent touchées (56%). la brûlure thermique par flamme de butane dans le cadre d'accident domestique était l’étiologie la plus fréquente (91%).75% des patients ont été pris en charge dans un délai de 18 mois après avoir présenté une incapacité fonctionnelle. Les brides cervicales modérées et sévères sont les plus fréquentes et représentent respectivement 60% et 16% des cas. Le traitement chirurgical a fait appel aux greffes cutanées dans 67%des cas, aux plasties locales dans 24%des cas et aux lambeaux dans 24% des cas, les résultats sont jugés bons dans 75%des cas et moyens dans 18% des cas, tandis que les cas restants (7%) ont nécessité une reprise chirurgicale. Le traitement des brides cervicales doit être associé à un programme de rééducation adapté, afin d'assurer la pérennité des résultats fonctionnels et esthétiques.

No MeSH data available.