Limits...
[Assessment of the severity of the condition of patients admitted to intensive care by measuring CRP].

Djuma J, Kalenga P, Kazadi C, Orbegozo D, Vincent JL - Pan Afr Med J (2015)

View Article: PubMed Central - PubMed

Affiliation: Service de Réanimation Médico-Chirurgicale, Cliniques Universitaires de Bruxelles, Belgique ; Département des Sciences Biomédicales, Cliniques Universitaires de Lubumbashi, République Démocratique du Congo.

ABSTRACT

Introduction: La CRP est produite en grande quantité dans les processus inflammatoires aigus et chroniques. L'hypothèse de ce travail est que la CRP permet, à faible coût, d'apprécier la sévérité des patients admis en réanimation.

Méthodes: La valeur journalière du taux sérique de CRP a été corrélée aux scores APACHE II à l'admission et SOFA pris quotidiennement durant le séjour en réanimation. La population étudiée était constituée de 100 patients admis en réanimation aux cliniques universitaires de Bruxelles.

Résultats: Les patients septiques avaient un taux de CRP plus élevé comparé aux non septiques. Les patients ayant une CRP élevée avaient les scores APACHE (26 ± 6 vs 20 ± 9, p < 0,05), SOFA à l'admission (8 ± 4 vs 4 ± 3, p < 0.05), SOFA maximum plus élevés (9 ± 4 vs 7 ± 3 et 9 ± 4 vs 7 ± 3, p < 0.05) et un séjour en réanimation plus long. Les patients ayant un plus grand nombre d'organes défaillants ont la CRP la plus élevée (365 mg/L vs 80 mg/L, 205 mg/L vs 60 mg/L, 110 mg/L vs 60 mg/L, 150 mg/L vs 60 mg/L).

Conclusion: Chez les patients présentant un taux sérique de CRP élevé, les scores de gravité (APACHE et SOFA), le pourcentage de patients présentant une infection et la durée du séjour en réanimation sont plus élevés.

No MeSH data available.


CRP en fonction de la défaillance multiviscérale définie par le score SOFA. Les chiffres entre parenthèse représentent le nombre de patients ayant 0, 1, 2, 3,4 organes défaillants +p < 0.05 vs 0 organe
© Copyright Policy - open-access
Related In: Results  -  Collection

License
getmorefigures.php?uid=PMC4524913&req=5

Figure 0001: CRP en fonction de la défaillance multiviscérale définie par le score SOFA. Les chiffres entre parenthèse représentent le nombre de patients ayant 0, 1, 2, 3,4 organes défaillants +p < 0.05 vs 0 organe

Mentions: L'analyse de la Figure 1 montre que les patients ayant un plus grand nombre d'organes défaillants ont la CRP la plus élevée: pour 4 organes défaillants et à l'admission (365 mg/L vs 80 mg/L, p < 0.05), pour 3 organes défaillants et au deuxième jour du séjour en réanimation (205 mg/L vs 60 mg/L, p < 0.05), pour 2 organes défaillants au deuxième jour du séjour en réanimation (110 mg/L vs 60 mg/L), pour 1 organe défaillant et au deuxième jour du séjour en réanimation (150 mg/L vs 60 mg/L). Les patients considérés comme n'ayant pas de défaillance d'organes (n = 38, 30, 23,24) sont ceux dont le SOFA est < à 3, des cas de traumatisme, de chirurgie d'urgence, d'hémorragie digestive haute et quelques cas de sepsis (Figure 1).


[Assessment of the severity of the condition of patients admitted to intensive care by measuring CRP].

Djuma J, Kalenga P, Kazadi C, Orbegozo D, Vincent JL - Pan Afr Med J (2015)

CRP en fonction de la défaillance multiviscérale définie par le score SOFA. Les chiffres entre parenthèse représentent le nombre de patients ayant 0, 1, 2, 3,4 organes défaillants +p < 0.05 vs 0 organe
© Copyright Policy - open-access
Related In: Results  -  Collection

License
Show All Figures
getmorefigures.php?uid=PMC4524913&req=5

Figure 0001: CRP en fonction de la défaillance multiviscérale définie par le score SOFA. Les chiffres entre parenthèse représentent le nombre de patients ayant 0, 1, 2, 3,4 organes défaillants +p < 0.05 vs 0 organe
Mentions: L'analyse de la Figure 1 montre que les patients ayant un plus grand nombre d'organes défaillants ont la CRP la plus élevée: pour 4 organes défaillants et à l'admission (365 mg/L vs 80 mg/L, p < 0.05), pour 3 organes défaillants et au deuxième jour du séjour en réanimation (205 mg/L vs 60 mg/L, p < 0.05), pour 2 organes défaillants au deuxième jour du séjour en réanimation (110 mg/L vs 60 mg/L), pour 1 organe défaillant et au deuxième jour du séjour en réanimation (150 mg/L vs 60 mg/L). Les patients considérés comme n'ayant pas de défaillance d'organes (n = 38, 30, 23,24) sont ceux dont le SOFA est < à 3, des cas de traumatisme, de chirurgie d'urgence, d'hémorragie digestive haute et quelques cas de sepsis (Figure 1).

View Article: PubMed Central - PubMed

Affiliation: Service de Réanimation Médico-Chirurgicale, Cliniques Universitaires de Bruxelles, Belgique ; Département des Sciences Biomédicales, Cliniques Universitaires de Lubumbashi, République Démocratique du Congo.

ABSTRACT

Introduction: La CRP est produite en grande quantit&eacute; dans les processus inflammatoires aigus et chroniques. L'hypoth&egrave;se de ce travail est que la CRP permet, &agrave; faible co&ucirc;t, d'appr&eacute;cier la s&eacute;v&eacute;rit&eacute; des patients admis en r&eacute;animation.

Méthodes: La valeur journali&egrave;re du taux s&eacute;rique de CRP a &eacute;t&eacute; corr&eacute;l&eacute;e aux scores APACHE II &agrave; l'admission et SOFA pris quotidiennement durant le s&eacute;jour en r&eacute;animation. La population &eacute;tudi&eacute;e &eacute;tait constitu&eacute;e de 100 patients admis en r&eacute;animation aux cliniques universitaires de Bruxelles.

Résultats: Les patients septiques avaient un taux de CRP plus &eacute;lev&eacute; compar&eacute; aux non septiques. Les patients ayant une CRP &eacute;lev&eacute;e avaient les scores APACHE (26 &plusmn; 6 vs 20 &plusmn; 9, p &lt; 0,05), SOFA &agrave; l'admission (8 &plusmn; 4 vs 4 &plusmn; 3, p &lt; 0.05), SOFA maximum plus &eacute;lev&eacute;s (9 &plusmn; 4 vs 7 &plusmn; 3 et 9 &plusmn; 4 vs 7 &plusmn; 3, p &lt; 0.05) et un s&eacute;jour en r&eacute;animation plus long. Les patients ayant un plus grand nombre d'organes d&eacute;faillants ont la CRP la plus &eacute;lev&eacute;e (365 mg/L vs 80 mg/L, 205 mg/L vs 60 mg/L, 110 mg/L vs 60 mg/L, 150 mg/L vs 60 mg/L).

Conclusion: Chez les patients pr&eacute;sentant un taux s&eacute;rique de CRP &eacute;lev&eacute;, les scores de gravit&eacute; (APACHE et SOFA), le pourcentage de patients pr&eacute;sentant une infection et la dur&eacute;e du s&eacute;jour en r&eacute;animation sont plus &eacute;lev&eacute;s.

No MeSH data available.