Limits...
[Isolated latent scaphoid dislocation in children: report of a case].

Nader Y, Koulali KI - Pan Afr Med J (2015)

View Article: PubMed Central - PubMed

Affiliation: Pôle de Traumatologie et Orthopédie; Hôpital Militaire Avicenne, Marrakech, Maroc.

ABSTRACT

La luxation isolé du scaphoïde carpien est une lésion rare en particulier chez l'enfant, passant d'autant plus facilement inaperçue que le squelette du carpe est moins ossifié, dans cette observation ici rapportée, ou le diagnostic fut tardif, L'I.R.M. permet de reconnaitre la lésion, traitée par réduction chirurgicale que les auteurs considèrent essentielle même distance de la lésion.

No MeSH data available.


Aspect I.R.M du poignet droit, montrant le scaphoïde en place
© Copyright Policy - open-access
Related In: Results  -  Collection

License
getmorefigures.php?uid=PMC4469443&req=5

Figure 0003: Aspect I.R.M du poignet droit, montrant le scaphoïde en place

Mentions: Karim. F, âgé de 03 ans victime d'un accident de la oie publique avec écrasement du carpe gauche. En urgence, on note une tuméfaction postérieure avec un gros œdème alors que l'analyse radiolographique comparative peut être considérée comme normale (Figure 1). le traitement, à cette datte, consiste en une simple immobilisation pendant une quinzaine de jours. Deux ans plus tard la maman signale que l'enfant, gêné, utilise peu sa main gauche. Cliniquement, le poignet est bien axé, mais douloureux et limité en dorsiflexion. Une tuméfaction anormale est sensible est palpé à la face postérieure du carpe. La mobilité de la colonne du pouce parait non douloureuse, alors que la force de préhension est diminuée à gauche. L'analyse radiographique comparative montre, à gauche (Figure 2). sur l'incidence de profil, la présence d'un noyau d'ossification anormal à la partie postérieure, de face, une discrète diminution de hauteur de la colonne du pouce et de l'espace radius/grand os. L'ossification du carpe est asymétrique et ne permet pas de conclure quant à l'origine de ce noyau. C'est l'I.R.M comparative des deux poignets (Figure 3) et (Figure 4) qui permettra le diagnostic de la luxation isolée du scaphoïde. Les coupes frontales montrent l'absence du scaphoïde en place à gauche. Le traitement sera chirurgical, par voie postérieure et consistera en la réintégration du pole supérieur du scaphoide. la stabilité sera assurer par deux broches, radiocarpienne et scapho-lunaire (Figure 5), avec réfection du plan ligamentaire postérieur. l'immobilisation plâtrée sera de 04 mois avec ablation des broches au deuxième mois postopératoire, l’évolution à 10 mois de recul est marquée par un pole supérieur du scaphoide n'est pas toujours visible et l'espace radio/grand os toujours diminué (Figure 6).


[Isolated latent scaphoid dislocation in children: report of a case].

Nader Y, Koulali KI - Pan Afr Med J (2015)

Aspect I.R.M du poignet droit, montrant le scaphoïde en place
© Copyright Policy - open-access
Related In: Results  -  Collection

License
Show All Figures
getmorefigures.php?uid=PMC4469443&req=5

Figure 0003: Aspect I.R.M du poignet droit, montrant le scaphoïde en place
Mentions: Karim. F, âgé de 03 ans victime d'un accident de la oie publique avec écrasement du carpe gauche. En urgence, on note une tuméfaction postérieure avec un gros œdème alors que l'analyse radiolographique comparative peut être considérée comme normale (Figure 1). le traitement, à cette datte, consiste en une simple immobilisation pendant une quinzaine de jours. Deux ans plus tard la maman signale que l'enfant, gêné, utilise peu sa main gauche. Cliniquement, le poignet est bien axé, mais douloureux et limité en dorsiflexion. Une tuméfaction anormale est sensible est palpé à la face postérieure du carpe. La mobilité de la colonne du pouce parait non douloureuse, alors que la force de préhension est diminuée à gauche. L'analyse radiographique comparative montre, à gauche (Figure 2). sur l'incidence de profil, la présence d'un noyau d'ossification anormal à la partie postérieure, de face, une discrète diminution de hauteur de la colonne du pouce et de l'espace radius/grand os. L'ossification du carpe est asymétrique et ne permet pas de conclure quant à l'origine de ce noyau. C'est l'I.R.M comparative des deux poignets (Figure 3) et (Figure 4) qui permettra le diagnostic de la luxation isolée du scaphoïde. Les coupes frontales montrent l'absence du scaphoïde en place à gauche. Le traitement sera chirurgical, par voie postérieure et consistera en la réintégration du pole supérieur du scaphoide. la stabilité sera assurer par deux broches, radiocarpienne et scapho-lunaire (Figure 5), avec réfection du plan ligamentaire postérieur. l'immobilisation plâtrée sera de 04 mois avec ablation des broches au deuxième mois postopératoire, l’évolution à 10 mois de recul est marquée par un pole supérieur du scaphoide n'est pas toujours visible et l'espace radio/grand os toujours diminué (Figure 6).

View Article: PubMed Central - PubMed

Affiliation: Pôle de Traumatologie et Orthopédie; Hôpital Militaire Avicenne, Marrakech, Maroc.

ABSTRACT

La luxation isolé du scaphoïde carpien est une lésion rare en particulier chez l'enfant, passant d'autant plus facilement inaperçue que le squelette du carpe est moins ossifié, dans cette observation ici rapportée, ou le diagnostic fut tardif, L'I.R.M. permet de reconnaitre la lésion, traitée par réduction chirurgicale que les auteurs considèrent essentielle même distance de la lésion.

No MeSH data available.