Limits...
[In Process Citation].

Younes S, Abdellaoui M, Zahir F, Benatiya IA, Tahri H - Pan Afr Med J (2015)

View Article: PubMed Central - PubMed

Affiliation: Service d'Ophtalmologie, CHU Hassan II, Fes, Maroc.

ABSTRACT

Les occlusions veineuses rétiniennes secondaires aux syndromes d'hyperviscosité sont rares. Plusieurs cas d'occlusion de la veine centrale de la rétine [OVCR] compliquant une hémopathie ont été décrits, principalement au cours des polycythémies primitives ou secondaires, des lymphomes ou des leucémies. A travers cette observation, nous rapportons le cas d'un patient qui présente une OVCR de l’œil droit survenant dans le cadre d'un myélome multiple. La rétinopathie du syndrome d'hyperviscosité est liée au ralentissement circulatoire qui affecte de manière prépondérante le secteur veineux et donne un aspect de rétinopathie de stase bilatérale, avec dilatation et tortuosité de l'ensemble des veines rétiniennes. A un certain degré d'hyperviscosité, une occlusion veineuse véritable peut survenir. Le traitement comprend la réhydratation, phlébotomie, et plasmaphérèse.

No MeSH data available.


La tomographie par cohérence optique révèle la présence bilatérale du liquide sous rétinien
© Copyright Policy - open-access
Related In: Results  -  Collection

License
getmorefigures.php?uid=PMC4430160&req=5

Figure 0003: La tomographie par cohérence optique révèle la présence bilatérale du liquide sous rétinien

Mentions: Nous rapportons le cas d'un patient de 54 ans suivi pour myélome multiple IGA Kappa stade III A depuis 2 mois, qui se présente pour une BAV bilatérale depuis 6 mois. L'examen ophtalmologique trouve une acuité visuelle à 6/10 au niveau de l’œil droit et à 2 mètres au niveau de l’œil gauche. L'examen du segment antérieur est sans particularité en ODG. Le tonus oculaire est normal aux deux yeux. L'examen du fond d’œil révèle une rétinopathie de stase liée à l'hyperviscosité sans OVCR véritable ou « Paraproteinaemicus fundus » de l’œil droit et une OVCR au niveau de l’œil gauche (Figure 1). L'angiographie à la fluorescéine montre une OVCR au niveau de l’œil gauche forme ‘démateuse, avec importantes dilatations et tortuosité veineuses et une rétinopathie de stase liée à l'hyperviscosité sans OVCR véritable de l’œil droit (Figure 2). La tomographie par cohérence optique révèle la présence bilatérale du liquide sous rétinien (Figure 3). Le patient est adressé à son médecin traitant pour une éventuelle cure de chimiothérapie. L’évolution est marquée par la disparition du DSR en ODG avec amélioration de l'AV (8/10 en OD et 1/10 en OG) après 8 mois d’évolution (Figure 4).


[In Process Citation].

Younes S, Abdellaoui M, Zahir F, Benatiya IA, Tahri H - Pan Afr Med J (2015)

La tomographie par cohérence optique révèle la présence bilatérale du liquide sous rétinien
© Copyright Policy - open-access
Related In: Results  -  Collection

License
Show All Figures
getmorefigures.php?uid=PMC4430160&req=5

Figure 0003: La tomographie par cohérence optique révèle la présence bilatérale du liquide sous rétinien
Mentions: Nous rapportons le cas d'un patient de 54 ans suivi pour myélome multiple IGA Kappa stade III A depuis 2 mois, qui se présente pour une BAV bilatérale depuis 6 mois. L'examen ophtalmologique trouve une acuité visuelle à 6/10 au niveau de l’œil droit et à 2 mètres au niveau de l’œil gauche. L'examen du segment antérieur est sans particularité en ODG. Le tonus oculaire est normal aux deux yeux. L'examen du fond d’œil révèle une rétinopathie de stase liée à l'hyperviscosité sans OVCR véritable ou « Paraproteinaemicus fundus » de l’œil droit et une OVCR au niveau de l’œil gauche (Figure 1). L'angiographie à la fluorescéine montre une OVCR au niveau de l’œil gauche forme ‘démateuse, avec importantes dilatations et tortuosité veineuses et une rétinopathie de stase liée à l'hyperviscosité sans OVCR véritable de l’œil droit (Figure 2). La tomographie par cohérence optique révèle la présence bilatérale du liquide sous rétinien (Figure 3). Le patient est adressé à son médecin traitant pour une éventuelle cure de chimiothérapie. L’évolution est marquée par la disparition du DSR en ODG avec amélioration de l'AV (8/10 en OD et 1/10 en OG) après 8 mois d’évolution (Figure 4).

View Article: PubMed Central - PubMed

Affiliation: Service d'Ophtalmologie, CHU Hassan II, Fes, Maroc.

ABSTRACT

Les occlusions veineuses rétiniennes secondaires aux syndromes d'hyperviscosité sont rares. Plusieurs cas d'occlusion de la veine centrale de la rétine [OVCR] compliquant une hémopathie ont été décrits, principalement au cours des polycythémies primitives ou secondaires, des lymphomes ou des leucémies. A travers cette observation, nous rapportons le cas d'un patient qui présente une OVCR de l’œil droit survenant dans le cadre d'un myélome multiple. La rétinopathie du syndrome d'hyperviscosité est liée au ralentissement circulatoire qui affecte de manière prépondérante le secteur veineux et donne un aspect de rétinopathie de stase bilatérale, avec dilatation et tortuosité de l'ensemble des veines rétiniennes. A un certain degré d'hyperviscosité, une occlusion veineuse véritable peut survenir. Le traitement comprend la réhydratation, phlébotomie, et plasmaphérèse.

No MeSH data available.