Limits...
[Acute respiratory infection and nutritional status in children 0-5 years: case of university clinics of Lubumbashi, Democratic Republic of Congo].

Ngombe LK - Pan Afr Med J (2014)

View Article: PubMed Central - PubMed

Affiliation: Université de Lubumbashi, Faculté de Médecine, Département de Santé Publique, DEA 9ème Promotion, RD du Congo ; Université de Kamina, Faculté de Médecine, Département de Santé Publique, Unité de Toxicologie, République Démocratique du Congo.

ABSTRACT

Les auteurs rapportent les données d'une étude rétrospective de 153 dossiers d'enfants hospitalisés dans le service de pédiatrie des Cliniques Universitaires de Lubumbashi/RD Congo pour IRA. En ce qui nous concerne, les IRA chez les enfants de moins de 5 ans représentent 26,11% de l'effectif, dont 17,75% âgés de moins d'un an. Le sexe masculin est légèrement prédominant (85 contre 68) et près de 70% des enfants ont un statut nutritionnel précaire. La répartition mensuelle connaît des pics en mars et octobre. Les diagnostiques notifiés sont: rhinite(16,3%),Amygdalite(5,9%),Otite Moyenne Aigue(0,7%),Laryngite (3,3%), Rhinopharyngite (39,2%), Pharyngite (6,5%), Bronchite (7,2%), Bronchopneumonie (5,9%), Pneumonie(2,6%) et Bronchiolite (12,4%).Tous les cas ont bien évolués sous traitement. Le but de ce travail est de déterminer la fréquence des IRA et le statut nutritionnel des enfants ayant été admis dans le service des pédiatries aux C.U.L.

Show MeSH
Répartition de cas des IRA selon le diagnostic clinique
© Copyright Policy - open-access
Related In: Results  -  Collection

License
getmorefigures.php?uid=PMC4430142&req=5

Figure 0002: Répartition de cas des IRA selon le diagnostic clinique

Mentions: Sur les 153 dossiers d'enfants hospitalisés dans le service de pédiatrie des Cliniques Universitaires de Lubumbashi pour IRA, les enfants de moins de 5 ans représentent 26,11% de l'effectif, dont 17,75% âgés de moins d'un an (Tableau 1). Le sexe masculin est légèrement prédominant soit un sex ratio de 1.25 (Tableau 2). On a trouvé que les IRAH était fréquente chez les enfants soit 71,9% (Tableau 3); la majorité des enfants (70%) avait un statut nutritionnel précaire (Tableau 4). En ce qui concerne La répartition mensuelle, on a noté des pics en mars et octobre (Figure 1). Dans notre serie, les diagnostiques notifiés incluaient: rhinite(16,3%),Amygdalite(5,9%),Otite Moyenne Aigue(0,7%),Laryngite (3,3%), Rhinopharyngite (39,2%), Pharyngite (6,5%), Bronchite (7,2%), Bronchopneumonie (5,9%), Pneumonie(2,6%) et Bronchiolite (12,4%) (Figure 2). L’évolution de tous les cas était bonne sous traitement faits des antibiotiques.


[Acute respiratory infection and nutritional status in children 0-5 years: case of university clinics of Lubumbashi, Democratic Republic of Congo].

Ngombe LK - Pan Afr Med J (2014)

Répartition de cas des IRA selon le diagnostic clinique
© Copyright Policy - open-access
Related In: Results  -  Collection

License
Show All Figures
getmorefigures.php?uid=PMC4430142&req=5

Figure 0002: Répartition de cas des IRA selon le diagnostic clinique
Mentions: Sur les 153 dossiers d'enfants hospitalisés dans le service de pédiatrie des Cliniques Universitaires de Lubumbashi pour IRA, les enfants de moins de 5 ans représentent 26,11% de l'effectif, dont 17,75% âgés de moins d'un an (Tableau 1). Le sexe masculin est légèrement prédominant soit un sex ratio de 1.25 (Tableau 2). On a trouvé que les IRAH était fréquente chez les enfants soit 71,9% (Tableau 3); la majorité des enfants (70%) avait un statut nutritionnel précaire (Tableau 4). En ce qui concerne La répartition mensuelle, on a noté des pics en mars et octobre (Figure 1). Dans notre serie, les diagnostiques notifiés incluaient: rhinite(16,3%),Amygdalite(5,9%),Otite Moyenne Aigue(0,7%),Laryngite (3,3%), Rhinopharyngite (39,2%), Pharyngite (6,5%), Bronchite (7,2%), Bronchopneumonie (5,9%), Pneumonie(2,6%) et Bronchiolite (12,4%) (Figure 2). L’évolution de tous les cas était bonne sous traitement faits des antibiotiques.

View Article: PubMed Central - PubMed

Affiliation: Université de Lubumbashi, Faculté de Médecine, Département de Santé Publique, DEA 9ème Promotion, RD du Congo ; Université de Kamina, Faculté de Médecine, Département de Santé Publique, Unité de Toxicologie, République Démocratique du Congo.

ABSTRACT

Les auteurs rapportent les données d'une étude rétrospective de 153 dossiers d'enfants hospitalisés dans le service de pédiatrie des Cliniques Universitaires de Lubumbashi/RD Congo pour IRA. En ce qui nous concerne, les IRA chez les enfants de moins de 5 ans représentent 26,11% de l'effectif, dont 17,75% âgés de moins d'un an. Le sexe masculin est légèrement prédominant (85 contre 68) et près de 70% des enfants ont un statut nutritionnel précaire. La répartition mensuelle connaît des pics en mars et octobre. Les diagnostiques notifiés sont: rhinite(16,3%),Amygdalite(5,9%),Otite Moyenne Aigue(0,7%),Laryngite (3,3%), Rhinopharyngite (39,2%), Pharyngite (6,5%), Bronchite (7,2%), Bronchopneumonie (5,9%), Pneumonie(2,6%) et Bronchiolite (12,4%).Tous les cas ont bien évolués sous traitement. Le but de ce travail est de déterminer la fréquence des IRA et le statut nutritionnel des enfants ayant été admis dans le service des pédiatries aux C.U.L.

Show MeSH