Limits...
[Vogt-Koyanagi Harada syndrome in its purely ocular form: about a case].

Louaya S, Bennouk Y, Kriet M, Oubaaz A - Pan Afr Med J (2014)

View Article: PubMed Central - PubMed

Affiliation: Centre Médico-Chirurgical Agadir, Agadir, Maroc.

ABSTRACT

Le syndrome de Vogt-Koyanagi-Harada (VKH) est une affection systémique rare, sévère mettant en jeu le pronostic visuel malgré les traitements agressifs, caractérisée par l'association de plusieurs symptômes: oculaires, méningés, auditifs et cutanés secondaire à une auto-immunisation où le mélanocyte serait la cellule cible. Nous rapportons un nouveau cas rare où l'atteinte oculaire est isolée. La sévérité de l'uvéite réside dans la fréquence des récidives, dans la cortico-résistance et dans la forte incidence des complications qui conditionnent le pronostic et expliquent les acuités visuelles finales médiocres. La prise en charge doit être précoce afin d'essayer d'améliorer le pronostic visuel.

Show MeSH
Temps précoces montrant un retard de remplissage choroïdien avec de multiples points hyperfluorescents en tête d’épingle (pin-points)
© Copyright Policy - open-access
Related In: Results  -  Collection

License
getmorefigures.php?uid=PMC4314148&req=5

Figure 0001: Temps précoces montrant un retard de remplissage choroïdien avec de multiples points hyperfluorescents en tête d’épingle (pin-points)

Mentions: Nous rapportons Le cas d'un homme de 25 ans, sans antécédents pathologiques ou traumatiques particuliers, présentant une baisse d'acuité visuelle brutale et bilatérale chiffrée à 2 /10° et 1/10° sans autre signe associé avec la présence à l'examen du fond d’œil, des deux yeux, de multiples décollements séreux rétiniens (DSR) maculaires bulleux étendus et à l'angiographie à la fluorescéine, au temps précoces (Figure 1) l'apparition de multiples points hyperfluorescents en tête d’épingle au niveau de l’épithélium pigmentaire; ces points (pin point) augmentent en taille progressivement au cours de la séquence agiographique associés à un aspect hétérogène de la fluorescence choroïdienne qui témoigne d'un trouble de perfusion choroïdienne et au temps tardifs (Figure 2) la confluence de ces pin-points avec accumulation du colorant dans l'espace sous-rétinien délimitant ainsi les multiples décollements séreux rétiniens exsudatifs.


[Vogt-Koyanagi Harada syndrome in its purely ocular form: about a case].

Louaya S, Bennouk Y, Kriet M, Oubaaz A - Pan Afr Med J (2014)

Temps précoces montrant un retard de remplissage choroïdien avec de multiples points hyperfluorescents en tête d’épingle (pin-points)
© Copyright Policy - open-access
Related In: Results  -  Collection

License
Show All Figures
getmorefigures.php?uid=PMC4314148&req=5

Figure 0001: Temps précoces montrant un retard de remplissage choroïdien avec de multiples points hyperfluorescents en tête d’épingle (pin-points)
Mentions: Nous rapportons Le cas d'un homme de 25 ans, sans antécédents pathologiques ou traumatiques particuliers, présentant une baisse d'acuité visuelle brutale et bilatérale chiffrée à 2 /10° et 1/10° sans autre signe associé avec la présence à l'examen du fond d’œil, des deux yeux, de multiples décollements séreux rétiniens (DSR) maculaires bulleux étendus et à l'angiographie à la fluorescéine, au temps précoces (Figure 1) l'apparition de multiples points hyperfluorescents en tête d’épingle au niveau de l’épithélium pigmentaire; ces points (pin point) augmentent en taille progressivement au cours de la séquence agiographique associés à un aspect hétérogène de la fluorescence choroïdienne qui témoigne d'un trouble de perfusion choroïdienne et au temps tardifs (Figure 2) la confluence de ces pin-points avec accumulation du colorant dans l'espace sous-rétinien délimitant ainsi les multiples décollements séreux rétiniens exsudatifs.

View Article: PubMed Central - PubMed

Affiliation: Centre Médico-Chirurgical Agadir, Agadir, Maroc.

ABSTRACT

Le syndrome de Vogt-Koyanagi-Harada (VKH) est une affection systémique rare, sévère mettant en jeu le pronostic visuel malgré les traitements agressifs, caractérisée par l'association de plusieurs symptômes: oculaires, méningés, auditifs et cutanés secondaire à une auto-immunisation où le mélanocyte serait la cellule cible. Nous rapportons un nouveau cas rare où l'atteinte oculaire est isolée. La sévérité de l'uvéite réside dans la fréquence des récidives, dans la cortico-résistance et dans la forte incidence des complications qui conditionnent le pronostic et expliquent les acuités visuelles finales médiocres. La prise en charge doit être précoce afin d'essayer d'améliorer le pronostic visuel.

Show MeSH