Limits...
[Diverticulum of the female urethra: about 18 cases].

Statoua M, El Ghanmi J, Karmouni T, El Khader K, Koutani A, Attya AI - Pan Afr Med J (2014)

View Article: PubMed Central - PubMed

Affiliation: Clinique Urologique « B », CHU Ibn-Sina, Rabat, Maroc.

ABSTRACT

Le diverticule de l'urètre ou poche sous urétrale est une affection rare, d’étiopathogénie non clairement établie, le diagnostique est clinique confirmé par l'urétrocystographie et le traitement est principalement chirurgicale consistant en une diverticulectomie par voie transvaginale. Nous rapportons l'expérience de notre service dans la prise en charge de cette affection en présentons une étude rétrospective sur une durée de 14 ans (entre 2000 et 2014) où on a pris en charge 18 patientes qui présentait un diverticule de l'urètre, l’âge moyen était de 36 ans, une symptomatologie urinaire ramenait les patientes à consulter où le diagnostic de DU a été posé par examen clinique confirmé en précisant ses caractéristiques en urétrocystographie, la prise en charge était chirurgicale et consistait en une diverticulectomie par voie transvaginale. Les suites post-opératoire était simples, la sonde vésicale retirée en moyenne 5,8 jours après l'intervention, on n'a noté aucune complication chez toute nos patientes, hormis un cas de récidives repris. Devant des troubles mictionnels récidivants de la femme, il est indispensable de rechercher un diverticule uréthral à l'examen clinique. La diverticulectomie transvaginale est l'intervention de choix offrant les meilleurs résultats.

Show MeSH

Related in: MedlinePlus

Image per-opératoire d'un diverticule urétrale après sa dissection
© Copyright Policy - open-access
Related In: Results  -  Collection

License
getmorefigures.php?uid=PMC4231240&req=5

Figure 0003: Image per-opératoire d'un diverticule urétrale après sa dissection

Mentions: De janvier 2000 à janvier 2014, 18 patientes ont été hospitalisées dans notre service pour cure d'un diverticule urétral. L’âge moyen des patientes était de 36ans, le nombre moyen d'accouchements était de 2 par femme dont 8 étaient dystociques. Toutes ces patientes présentaient des signes urinaires du bas appareil: essentiellement des cystites récidivantes. Le délai moyen entre le début des symptômes et le diagnostic était 9 mois (extrêmes: 6-38mois). A l'examen gynécologique, le diverticule était palpable le long du trajet urétral chez 16 patientes. Les deux tiers des diverticules étaient distaux situés à moins de 2cm du méat urétral. L'ECBU était infecté chez 75% des cas, avec une prédominance d'E.coli. L'UCG a permis d'objectiver le diverticule chez la totalité des patientes (Figure 1, Figure 2). Toutes ces patientes ont bénéficié d'une intervention chirurgicale consistant en une exérèse du diverticule (diverticulectomie) par voie vaginale. Installées en position gynécologique après antibioprophylaxie et sous anesthésie loco-régionale (rachianesthésie). Après la pose d'une sonde vésicale, l'abord du diverticule se fait par voie vaginale, l′incision vaginale antérieure était transversale (8 fois), arciforme (5 fois) ou en U inversé (5 fois). La taille moyenne des diverticules était de 19 mm (extrêmes 6-30mm). La clef de la diverticulectomie est la dissection du collet diverticulaire qui sera fermé au vicryl 4/0 en points séparés; à cette fermeture s′associent celles du fascia péri-urétral et de la paroi vaginale antérieure (Figure 3). Toutes les patientes ont gardé le drainage vésical par sonde urétrale pour une durée moyenne de 5,8 jours (extrêmes 5-7 jours).


[Diverticulum of the female urethra: about 18 cases].

Statoua M, El Ghanmi J, Karmouni T, El Khader K, Koutani A, Attya AI - Pan Afr Med J (2014)

Image per-opératoire d'un diverticule urétrale après sa dissection
© Copyright Policy - open-access
Related In: Results  -  Collection

License
Show All Figures
getmorefigures.php?uid=PMC4231240&req=5

Figure 0003: Image per-opératoire d'un diverticule urétrale après sa dissection
Mentions: De janvier 2000 à janvier 2014, 18 patientes ont été hospitalisées dans notre service pour cure d'un diverticule urétral. L’âge moyen des patientes était de 36ans, le nombre moyen d'accouchements était de 2 par femme dont 8 étaient dystociques. Toutes ces patientes présentaient des signes urinaires du bas appareil: essentiellement des cystites récidivantes. Le délai moyen entre le début des symptômes et le diagnostic était 9 mois (extrêmes: 6-38mois). A l'examen gynécologique, le diverticule était palpable le long du trajet urétral chez 16 patientes. Les deux tiers des diverticules étaient distaux situés à moins de 2cm du méat urétral. L'ECBU était infecté chez 75% des cas, avec une prédominance d'E.coli. L'UCG a permis d'objectiver le diverticule chez la totalité des patientes (Figure 1, Figure 2). Toutes ces patientes ont bénéficié d'une intervention chirurgicale consistant en une exérèse du diverticule (diverticulectomie) par voie vaginale. Installées en position gynécologique après antibioprophylaxie et sous anesthésie loco-régionale (rachianesthésie). Après la pose d'une sonde vésicale, l'abord du diverticule se fait par voie vaginale, l′incision vaginale antérieure était transversale (8 fois), arciforme (5 fois) ou en U inversé (5 fois). La taille moyenne des diverticules était de 19 mm (extrêmes 6-30mm). La clef de la diverticulectomie est la dissection du collet diverticulaire qui sera fermé au vicryl 4/0 en points séparés; à cette fermeture s′associent celles du fascia péri-urétral et de la paroi vaginale antérieure (Figure 3). Toutes les patientes ont gardé le drainage vésical par sonde urétrale pour une durée moyenne de 5,8 jours (extrêmes 5-7 jours).

View Article: PubMed Central - PubMed

Affiliation: Clinique Urologique « B », CHU Ibn-Sina, Rabat, Maroc.

ABSTRACT

Le diverticule de l'urètre ou poche sous urétrale est une affection rare, d’étiopathogénie non clairement établie, le diagnostique est clinique confirmé par l'urétrocystographie et le traitement est principalement chirurgicale consistant en une diverticulectomie par voie transvaginale. Nous rapportons l'expérience de notre service dans la prise en charge de cette affection en présentons une étude rétrospective sur une durée de 14 ans (entre 2000 et 2014) où on a pris en charge 18 patientes qui présentait un diverticule de l'urètre, l’âge moyen était de 36 ans, une symptomatologie urinaire ramenait les patientes à consulter où le diagnostic de DU a été posé par examen clinique confirmé en précisant ses caractéristiques en urétrocystographie, la prise en charge était chirurgicale et consistait en une diverticulectomie par voie transvaginale. Les suites post-opératoire était simples, la sonde vésicale retirée en moyenne 5,8 jours après l'intervention, on n'a noté aucune complication chez toute nos patientes, hormis un cas de récidives repris. Devant des troubles mictionnels récidivants de la femme, il est indispensable de rechercher un diverticule uréthral à l'examen clinique. La diverticulectomie transvaginale est l'intervention de choix offrant les meilleurs résultats.

Show MeSH
Related in: MedlinePlus