Limits...
[Femoral offset and hip functioning in total hip prosthesis].

Rachid A, Moncef E, Najib A, Abdeljaouad N, Abdelkarim D, Hicham Y - Pan Afr Med J (2014)

View Article: PubMed Central - PubMed

Affiliation: Service de Traumatologie-Orthopédie, CHU Mohammed VI, Oujda, Maroc.

ABSTRACT

L'offset fémoral est l’élément pronostic le plus important dans l'arthroplastie de la hanche. Sa restauration est devenue de plus en plus une obligation. Toute modification de la valeur native de l'offset retenti sur la qualité du fonctionnement clinique de la hanche. Le but de notre travail était d’évaluer le fonctionnement clinique de la hanche en fonction de la valeur de l'offset fémoral après une arthroplastie. C'est une étude rétrospective effectuée entre 2010 et 2013, comportant 27 patients ayant bénéficiés d'une arthroplastie totale de la hanche. Les patients ayant eu un geste chirurgicale antérieur sur la même hanche ou sur la hanche controlatérale ont été exclus. Les mesures ont été effectuées sur des radiographies standards de la hanche en rotation interne d'environ 15°, avec un agrandissement à 100%. Les résultats cliniques étaient évalués au moyen du score de WOMAC qui était en moyenne de 15,2 points, et le score de Merle d'Aubigné-Postel avec une moyenne de 15 points. Deux autres tests ont été évalués dans notre étude qui sont le step et le hop test. Les meilleurs résultats fonctionnels ont été obtenus chez les patients ayant eu une latéralisation de la tige fémoral avec un offset augmenté.

Show MeSH
Mesure de l'offset fémoral
© Copyright Policy - open-access
Related In: Results  -  Collection

License
getmorefigures.php?uid=PMC4230224&req=5

Figure 0004: Mesure de l'offset fémoral

Mentions: L’âge moyen était de 46 ans (18-75), et un sex ratio de 1,45 (16 hommes sur 11 femmes). L'indication de l'arthroplastie était surtout la coxarthrose primitive (Figure 1), avec 1 cas de luxation négligée de la hanche (Figure 2, Tableau 1). Toutes ces arthroplasties étaient implantées par voie postéro-externe de MOORE, la capsule était incisée le long du bord postérieur du moyen fessier et du grand trochanter, sans réinsertion des muscles pelvitrochantériens. Le diamètre de la tête fémorale prothétique en moyenne était de 50 mm (varie entre 42 mm et 58 mm), les tests de stabilité étaient validés par l'absence de luxation de la hanche en rotation interne de plus de 30°, à 90° de flexion (Figure 3). Sur les radiographies standards du bassin, l'offset fémoral postopératoire variait entre 36,2 mm et 52,3 mm, avec une moyenne de 44,25 mm (Figure 4, Tableau 2). La différence entre l'offset prothétique et l'offset fémoral controlatéral (sur une hanche saine) était de 5,1 mm (de -7,50 à +15,2). Il était augmenté dans 20 cas (91%) par rapport à l'offset controlatéral. Les résultats cliniques étaient évalués par le score de Merle d'Aubigné-Postel avec une moyenne de 17 points, et du score de WOMAC qu’était en moyenne de 15,2 points.


[Femoral offset and hip functioning in total hip prosthesis].

Rachid A, Moncef E, Najib A, Abdeljaouad N, Abdelkarim D, Hicham Y - Pan Afr Med J (2014)

Mesure de l'offset fémoral
© Copyright Policy - open-access
Related In: Results  -  Collection

License
Show All Figures
getmorefigures.php?uid=PMC4230224&req=5

Figure 0004: Mesure de l'offset fémoral
Mentions: L’âge moyen était de 46 ans (18-75), et un sex ratio de 1,45 (16 hommes sur 11 femmes). L'indication de l'arthroplastie était surtout la coxarthrose primitive (Figure 1), avec 1 cas de luxation négligée de la hanche (Figure 2, Tableau 1). Toutes ces arthroplasties étaient implantées par voie postéro-externe de MOORE, la capsule était incisée le long du bord postérieur du moyen fessier et du grand trochanter, sans réinsertion des muscles pelvitrochantériens. Le diamètre de la tête fémorale prothétique en moyenne était de 50 mm (varie entre 42 mm et 58 mm), les tests de stabilité étaient validés par l'absence de luxation de la hanche en rotation interne de plus de 30°, à 90° de flexion (Figure 3). Sur les radiographies standards du bassin, l'offset fémoral postopératoire variait entre 36,2 mm et 52,3 mm, avec une moyenne de 44,25 mm (Figure 4, Tableau 2). La différence entre l'offset prothétique et l'offset fémoral controlatéral (sur une hanche saine) était de 5,1 mm (de -7,50 à +15,2). Il était augmenté dans 20 cas (91%) par rapport à l'offset controlatéral. Les résultats cliniques étaient évalués par le score de Merle d'Aubigné-Postel avec une moyenne de 17 points, et du score de WOMAC qu’était en moyenne de 15,2 points.

View Article: PubMed Central - PubMed

Affiliation: Service de Traumatologie-Orthopédie, CHU Mohammed VI, Oujda, Maroc.

ABSTRACT

L'offset fémoral est l’élément pronostic le plus important dans l'arthroplastie de la hanche. Sa restauration est devenue de plus en plus une obligation. Toute modification de la valeur native de l'offset retenti sur la qualité du fonctionnement clinique de la hanche. Le but de notre travail était d’évaluer le fonctionnement clinique de la hanche en fonction de la valeur de l'offset fémoral après une arthroplastie. C'est une étude rétrospective effectuée entre 2010 et 2013, comportant 27 patients ayant bénéficiés d'une arthroplastie totale de la hanche. Les patients ayant eu un geste chirurgicale antérieur sur la même hanche ou sur la hanche controlatérale ont été exclus. Les mesures ont été effectuées sur des radiographies standards de la hanche en rotation interne d'environ 15°, avec un agrandissement à 100%. Les résultats cliniques étaient évalués au moyen du score de WOMAC qui était en moyenne de 15,2 points, et le score de Merle d'Aubigné-Postel avec une moyenne de 15 points. Deux autres tests ont été évalués dans notre étude qui sont le step et le hop test. Les meilleurs résultats fonctionnels ont été obtenus chez les patients ayant eu une latéralisation de la tige fémoral avec un offset augmenté.

Show MeSH