Limits...
[Sub-mandibular tumors: epidemiological and histological profiles].

Essobozou PP, Malick N, Evelyne D, Amadou T, Sanou DM, Djafarou B, Cire N, Abdourhamane T, Karim DB, Cheikh NI, Raymond D, Malick D - Pan Afr Med J (2014)

View Article: PubMed Central - PubMed

Affiliation: Clinique Universitaire ORL et Chirurgie Cervicofaciale, Centre Hospitalier Universitaire de Fann de Dakar, Sénégal.

ABSTRACT

Introduction: Il s'agit de déterminer les profils épidémiologiques et histologiques des tumeurs submandibulaires.

Méthodes: Il s'agissait d'une étude rétrospective et descriptive de 10 ans (1er janvier 2000 au 31 décembre 2009), réalisée dans le service universitaire d'ORL de l'hôpital de Fann. Etaient inclus dans cette étude tous patients porteurs d'une tumeur submandibulaire (opéré ou non), confirmée par un document histologique.

Résultats: Vingt-une tumeurs submandibulaires ont été colligées. L’âge moyen des patients était de 34,42 ans (± 14,10), avec des extrêmes de 2 et 55 ans. Quinze patients (71,4%) étaient de sexe féminin, soit un sex-ratio de 0,4. Les résultats histologiques étaient obtenus à partir de 4 biopsies et de 17 pièces opératoires. Dans 13 cas (61,9%) la tumeur était bénigne et dans 8 cas (38,1%) la tumeur était maligne. L'adénome pléomorphe dans 12 cas (57,1%), le carcinome épidermoïde dans 4 cas (19%) et l'adénocarcinome dans 2 cas (9,5%) étaient les types histologiques fréquents. Treize (13) patients étaient porteurs d'une tumeur bénigne, dont huit (8) patients étaient de sexe féminin. Huit (8) patients étaient porteurs d'une tumeur maligne. Sept patients étaient de sexe féminin.

Conclusion: Cette étude sur les tumeurs submandibulaires est marquée par une prédominance féminine et une fréquence élevée des adénomes pléomorphes et des carcinomes épidermoïdes.

Show MeSH
Répartition des patients suivant les tranches d’âge
© Copyright Policy - open-access
Related In: Results  -  Collection

License
getmorefigures.php?uid=PMC4230220&req=5

Figure 0001: Répartition des patients suivant les tranches d’âge

Mentions: Au cours de la période d’étude, 21 tumeurs submandibulaires ont été colligées. L’âge moyen des patients était de 34,42 ans (± 14,10), avec des extrêmes de 2 et 55 ans. Le nombre de tumeurs submandibulaires était plus important dans la tranche d’âge de 40 à 50 ans. La Figure 1 représente la répartition des patients suivant les tranches d’âge. Quinze patients (71,4%) étaient de sexe féminin et 6 patients étaient de sexe masculin (29,6%). Le sex-ratio était de 0,4. Les résultats histologiques étaient obtenus à partir de 4 biopsies et de 17 pièces opératoires. Dans 13 cas (61,9%) la tumeur était bénigne et dans 8 cas (38,1%) la tumeur était maligne. L'adénome pléomorphe dans 12 cas (57,1%) et le carcinome épidermoïde dans 4 cas (19%) étaient les types histologiques fréquents. Le Tableau 1 représente les différentes entités histologiques retrouvées. Treize (13) patients étaient porteurs d'une tumeur bénigne, dont huit (8) patients étaient de sexe féminin, soit un sex ratio de 0,625. L’âge moyen de ces patients était de 34,23 ans avec des extrêmes de 16 et 50 ans. Huit (8) patients étaient porteurs d'une tumeur maligne. Sept patients étaient de sexe féminin, soit un sex-ratio de 0,14. L’âge moyen était de 34,75 ans avec des extrêmes de 2 et 55 ans. Le Tableau 2 est la représentation des tumeurs submandibulaires selon le sexe.


[Sub-mandibular tumors: epidemiological and histological profiles].

Essobozou PP, Malick N, Evelyne D, Amadou T, Sanou DM, Djafarou B, Cire N, Abdourhamane T, Karim DB, Cheikh NI, Raymond D, Malick D - Pan Afr Med J (2014)

Répartition des patients suivant les tranches d’âge
© Copyright Policy - open-access
Related In: Results  -  Collection

License
Show All Figures
getmorefigures.php?uid=PMC4230220&req=5

Figure 0001: Répartition des patients suivant les tranches d’âge
Mentions: Au cours de la période d’étude, 21 tumeurs submandibulaires ont été colligées. L’âge moyen des patients était de 34,42 ans (± 14,10), avec des extrêmes de 2 et 55 ans. Le nombre de tumeurs submandibulaires était plus important dans la tranche d’âge de 40 à 50 ans. La Figure 1 représente la répartition des patients suivant les tranches d’âge. Quinze patients (71,4%) étaient de sexe féminin et 6 patients étaient de sexe masculin (29,6%). Le sex-ratio était de 0,4. Les résultats histologiques étaient obtenus à partir de 4 biopsies et de 17 pièces opératoires. Dans 13 cas (61,9%) la tumeur était bénigne et dans 8 cas (38,1%) la tumeur était maligne. L'adénome pléomorphe dans 12 cas (57,1%) et le carcinome épidermoïde dans 4 cas (19%) étaient les types histologiques fréquents. Le Tableau 1 représente les différentes entités histologiques retrouvées. Treize (13) patients étaient porteurs d'une tumeur bénigne, dont huit (8) patients étaient de sexe féminin, soit un sex ratio de 0,625. L’âge moyen de ces patients était de 34,23 ans avec des extrêmes de 16 et 50 ans. Huit (8) patients étaient porteurs d'une tumeur maligne. Sept patients étaient de sexe féminin, soit un sex-ratio de 0,14. L’âge moyen était de 34,75 ans avec des extrêmes de 2 et 55 ans. Le Tableau 2 est la représentation des tumeurs submandibulaires selon le sexe.

View Article: PubMed Central - PubMed

Affiliation: Clinique Universitaire ORL et Chirurgie Cervicofaciale, Centre Hospitalier Universitaire de Fann de Dakar, Sénégal.

ABSTRACT

Introduction: Il s'agit de déterminer les profils épidémiologiques et histologiques des tumeurs submandibulaires.

Méthodes: Il s'agissait d'une étude rétrospective et descriptive de 10 ans (1er janvier 2000 au 31 décembre 2009), réalisée dans le service universitaire d'ORL de l'hôpital de Fann. Etaient inclus dans cette étude tous patients porteurs d'une tumeur submandibulaire (opéré ou non), confirmée par un document histologique.

Résultats: Vingt-une tumeurs submandibulaires ont été colligées. L’âge moyen des patients était de 34,42 ans (± 14,10), avec des extrêmes de 2 et 55 ans. Quinze patients (71,4%) étaient de sexe féminin, soit un sex-ratio de 0,4. Les résultats histologiques étaient obtenus à partir de 4 biopsies et de 17 pièces opératoires. Dans 13 cas (61,9%) la tumeur était bénigne et dans 8 cas (38,1%) la tumeur était maligne. L'adénome pléomorphe dans 12 cas (57,1%), le carcinome épidermoïde dans 4 cas (19%) et l'adénocarcinome dans 2 cas (9,5%) étaient les types histologiques fréquents. Treize (13) patients étaient porteurs d'une tumeur bénigne, dont huit (8) patients étaient de sexe féminin. Huit (8) patients étaient porteurs d'une tumeur maligne. Sept patients étaient de sexe féminin.

Conclusion: Cette étude sur les tumeurs submandibulaires est marquée par une prédominance féminine et une fréquence élevée des adénomes pléomorphes et des carcinomes épidermoïdes.

Show MeSH