Limits...
[Symphysis disjunction after an obstructed viginal delivery: report of a case].

Laadioui M, Slimani W, Jayi S, Alaoui FF, Bouguern H, Chaara H, Melhouf MA - Pan Afr Med J (2014)

View Article: PubMed Central - PubMed

Affiliation: Service de Gynécologie-Obstétrique 2, Chu Hassan II De Fès, Université Sidi Mohammed Ben Abdellah, Maroc.

ABSTRACT

La disjonction symphysaire est une affection rare, qui se définie par un élargissement au niveau de l'articulation inter-symphysaire estimé supérieur à 10 mm. Cette affection nécessite une prise en charge spécialisée en cas de douleurs sévères et invalidantes. Nous rapportant le cas d'une patiente présentant des douleurs pelviennes intense avec impotence du MI gauche à J2 d'un accouchement dystocique, l'examen clinique a objectivé une douleur exquise à la palpation de la symphyse pubienne. Le diagnostic a été confirmé par une radiologie du bassin de face objectivant un élargissement de la symphyse pubienne de 15 mm, la prise en charge thérapeutique a consisté en une mise sous décharge et anti-coagulation préventive avec un traitement antalgique à base de paracétamol et AINS. L’évolution était favorable. A travers notre cas, nous insisterons sur les caractéristiques de cette pathologie notamment pronostic, ce qui permettra au praticien de comprendre l'intérêt du diagnostic et prise en charge précoce de cette entité qu'elle évoquer devant toute douleurs pelviennes survenant au cours de la grossesse ou en post partum.

Show MeSH

Related in: MedlinePlus

Aspect de rupture utérine sous péritonéale associé à la disjonction symphysaire
© Copyright Policy - open-access
Related In: Results  -  Collection

License
getmorefigures.php?uid=PMC4048696&req=5

Figure 0001: Aspect de rupture utérine sous péritonéale associé à la disjonction symphysaire

Mentions: Patiente de 38 ans, cinquième geste cinquième pare, la grossesse actuelle n'a pas été suivie, déroulement apparemment normal, notamment pas de notion de douleurs pelviennes, cette grossesse a été menée à terme avec tentative d'accouchement par voie basse à domicile, admise dans notre formation 5h après pour rétention des épaules, la patiente a été admise au bloc opératoire, après la mise en condition, le dégagement des épaules fait par manoeuvre de Mc Roberts avec issue d'un mort-né de 4900g, l'examen sous valve a objectivé une déchirure de la commissure cervicale gauche qui a été suturée. A J2 du post partum, la patiente a présenté des douleurs abdomino-pelviennes intenses sans irradiation particulière avec impotence du MI gauche. L'examen clinique a objectivé une sensibilité abdomino-pelvienne plus importante à la palpation de la symphyse pubienne. La TDM abdomino-pelvienne a révélé une rupture utérine sous péritonéale avec un hématome qui fuse jusqu'au ligament lombo-ovarien gauche (Figure 1)qui a été respecté. La radiologie du bassin de face a objectivé un élargissement de la symphyse pubienne de 15 mm (Figure 2), la prise en charge thérapeutique été la mise sous décharge et anti-coagulation préventive avec un traitement antalgique à base de paracétamol et AINS. L’évolution été favorable sans récidive douloureuse et elle a été déclarée sortante à J12 du postpartum. L'examen lors du contrôle réalisé après 15 jours n'objective pas de sensibilité au niveau symphysaire.


[Symphysis disjunction after an obstructed viginal delivery: report of a case].

Laadioui M, Slimani W, Jayi S, Alaoui FF, Bouguern H, Chaara H, Melhouf MA - Pan Afr Med J (2014)

Aspect de rupture utérine sous péritonéale associé à la disjonction symphysaire
© Copyright Policy - open-access
Related In: Results  -  Collection

License
Show All Figures
getmorefigures.php?uid=PMC4048696&req=5

Figure 0001: Aspect de rupture utérine sous péritonéale associé à la disjonction symphysaire
Mentions: Patiente de 38 ans, cinquième geste cinquième pare, la grossesse actuelle n'a pas été suivie, déroulement apparemment normal, notamment pas de notion de douleurs pelviennes, cette grossesse a été menée à terme avec tentative d'accouchement par voie basse à domicile, admise dans notre formation 5h après pour rétention des épaules, la patiente a été admise au bloc opératoire, après la mise en condition, le dégagement des épaules fait par manoeuvre de Mc Roberts avec issue d'un mort-né de 4900g, l'examen sous valve a objectivé une déchirure de la commissure cervicale gauche qui a été suturée. A J2 du post partum, la patiente a présenté des douleurs abdomino-pelviennes intenses sans irradiation particulière avec impotence du MI gauche. L'examen clinique a objectivé une sensibilité abdomino-pelvienne plus importante à la palpation de la symphyse pubienne. La TDM abdomino-pelvienne a révélé une rupture utérine sous péritonéale avec un hématome qui fuse jusqu'au ligament lombo-ovarien gauche (Figure 1)qui a été respecté. La radiologie du bassin de face a objectivé un élargissement de la symphyse pubienne de 15 mm (Figure 2), la prise en charge thérapeutique été la mise sous décharge et anti-coagulation préventive avec un traitement antalgique à base de paracétamol et AINS. L’évolution été favorable sans récidive douloureuse et elle a été déclarée sortante à J12 du postpartum. L'examen lors du contrôle réalisé après 15 jours n'objective pas de sensibilité au niveau symphysaire.

View Article: PubMed Central - PubMed

Affiliation: Service de Gynécologie-Obstétrique 2, Chu Hassan II De Fès, Université Sidi Mohammed Ben Abdellah, Maroc.

ABSTRACT

La disjonction symphysaire est une affection rare, qui se définie par un élargissement au niveau de l'articulation inter-symphysaire estimé supérieur à 10 mm. Cette affection nécessite une prise en charge spécialisée en cas de douleurs sévères et invalidantes. Nous rapportant le cas d'une patiente présentant des douleurs pelviennes intense avec impotence du MI gauche à J2 d'un accouchement dystocique, l'examen clinique a objectivé une douleur exquise à la palpation de la symphyse pubienne. Le diagnostic a été confirmé par une radiologie du bassin de face objectivant un élargissement de la symphyse pubienne de 15 mm, la prise en charge thérapeutique a consisté en une mise sous décharge et anti-coagulation préventive avec un traitement antalgique à base de paracétamol et AINS. L’évolution était favorable. A travers notre cas, nous insisterons sur les caractéristiques de cette pathologie notamment pronostic, ce qui permettra au praticien de comprendre l'intérêt du diagnostic et prise en charge précoce de cette entité qu'elle évoquer devant toute douleurs pelviennes survenant au cours de la grossesse ou en post partum.

Show MeSH
Related in: MedlinePlus