Limits...
[Rare cause of perforation of the nasal septum].

Jahidi A, Hemmaoui B, Itoua WR, Errami N, Benariba F - Pan Afr Med J (2014)

View Article: PubMed Central - PubMed

Affiliation: Service ORL hôpital militaire d'instruction Mohammed V, Rabat, Maroc.

ABSTRACT

Les perforations de la cloison nasale constituent une pathologie fréquente en ORL. Leurs causes sont multiples et restent dominées par les traumatismes chirurgicaux. Les étiologies infectieuses et notamment la tuberculose sont rares. Nous présentons le cas d'une patiente ayant bénéficié d'une méatotomie bilatérale et chez laquelle une perforation de la cloison nasale a été découverte lors d'un examen systématique à un an de son intervention. D'abord considérée comme une complication de la chirurgie, la biopsie des berges de la perforation a permis de déterminer son origine tuberculeuse. La présentation clinique des perforations de la cloison nasale n'est pas spécifique. Elles sont souvent asymptomatiques et de découverte fortuite. Les traumatismes notamment chirurgicaux sont le plus siuvent en cause. L′orogine tuberculeuse resta très rare. Le diagnostic de certitude de tuberculose repose sur la biopsie des berges de cette perforation. Le but de ce travail est de mettre en avant l'intérêt de la biopsie dans le diagnostic de la tuberculose de la cloison nasale. Cette biopsie doit être systématique même en cas d'antécédents de chirurgie endonasale qui est le plus souvent en cause dans les perforations de la cloison nasale.

Show MeSH
Perforation de la cloison nasale propre après traitement
© Copyright Policy - open-access
Related In: Results  -  Collection

License
getmorefigures.php?uid=PMC4048688&req=5

Figure 0002: Perforation de la cloison nasale propre après traitement

Mentions: Le diagnostic de perforation de la cloison nasale d'origine tuberculeuse a été retenu, et la recherche d'autres localisations de tuberculose a été entamée et s'est révélée négative confirmant ainsi le caractère primaire de cette localisation tuberculeuse. La patiente a été adressée au service de pneumophtysiologie où elle a reçu un traitement anti-bacillaire à base d'isoniazide, rifampicine et pyrazinamide pendant 2 mois puis d'isoniazide et de rifampicine pendant 7 mois. L’évolution a été marquée par une nette amélioration clinique et la disparition des épistaxis et de l'aspect crouteux des bords de la perforation, dont le diamètre est resté sensiblement le même (Figure 2).


[Rare cause of perforation of the nasal septum].

Jahidi A, Hemmaoui B, Itoua WR, Errami N, Benariba F - Pan Afr Med J (2014)

Perforation de la cloison nasale propre après traitement
© Copyright Policy - open-access
Related In: Results  -  Collection

License
Show All Figures
getmorefigures.php?uid=PMC4048688&req=5

Figure 0002: Perforation de la cloison nasale propre après traitement
Mentions: Le diagnostic de perforation de la cloison nasale d'origine tuberculeuse a été retenu, et la recherche d'autres localisations de tuberculose a été entamée et s'est révélée négative confirmant ainsi le caractère primaire de cette localisation tuberculeuse. La patiente a été adressée au service de pneumophtysiologie où elle a reçu un traitement anti-bacillaire à base d'isoniazide, rifampicine et pyrazinamide pendant 2 mois puis d'isoniazide et de rifampicine pendant 7 mois. L’évolution a été marquée par une nette amélioration clinique et la disparition des épistaxis et de l'aspect crouteux des bords de la perforation, dont le diamètre est resté sensiblement le même (Figure 2).

View Article: PubMed Central - PubMed

Affiliation: Service ORL hôpital militaire d'instruction Mohammed V, Rabat, Maroc.

ABSTRACT

Les perforations de la cloison nasale constituent une pathologie fréquente en ORL. Leurs causes sont multiples et restent dominées par les traumatismes chirurgicaux. Les étiologies infectieuses et notamment la tuberculose sont rares. Nous présentons le cas d'une patiente ayant bénéficié d'une méatotomie bilatérale et chez laquelle une perforation de la cloison nasale a été découverte lors d'un examen systématique à un an de son intervention. D'abord considérée comme une complication de la chirurgie, la biopsie des berges de la perforation a permis de déterminer son origine tuberculeuse. La présentation clinique des perforations de la cloison nasale n'est pas spécifique. Elles sont souvent asymptomatiques et de découverte fortuite. Les traumatismes notamment chirurgicaux sont le plus siuvent en cause. L′orogine tuberculeuse resta très rare. Le diagnostic de certitude de tuberculose repose sur la biopsie des berges de cette perforation. Le but de ce travail est de mettre en avant l'intérêt de la biopsie dans le diagnostic de la tuberculose de la cloison nasale. Cette biopsie doit être systématique même en cas d'antécédents de chirurgie endonasale qui est le plus souvent en cause dans les perforations de la cloison nasale.

Show MeSH